home Tourisme en France - Par la carteTourisme thématique en FranceCartes des départements français home

MONDE

Offices de Tourisme

Cartes

Guides

 FRANCE

Offices de Tourisme

Tourisme à Thème

Cartes

ANNUAIRES

Carnets de Voyages

Compagnies Aériennes

Aéroports

Voyagistes

Pros du tourisme

VOYAGES

Comparateur

Billets d'Avion

V-SNCF

Eurostar & Thalys

Ferries

Séjours

Croisières

Hôtels

Locations

Campings

Voitures

IMAGES

VidéOzone

PRATIQUE

Cartes & Plans

Fuseaux Horaires

Ambassades

Téléphoner

Visas

Devises

Fnac & Amazon

warning

REFERENCEMENT

bullet circle Offices de tourisme bullet circle Vidéos

Cartes touristiques de la Nouvelle-Calédonie, 988 - Géographie, climat, économie et tourisme

Cette carte en couleur du département de Nouvelle-Calédonie, (988), préfecture Nouméa, en région DOM TOM inclut les limites administratives de premier niveau, les principales villes et chefs-lieux de cantons, les autoroutes et routes nationales (existantes et en construction), les routes départementales principales, les fleuves et rivières, le relief (jusqu'à 7 niveaux selon les espaces représentés) et le cadrage géographique par rapport à ses espaces voisins.

Nouméa est le centre administratif et économique de la Nouvelle-Calédonie. L’essentiel de son activité industrielle provient de l’extraction et du raffinage du nickel (dont l’île est le troisième producteur mondial), ainsi que des conserveries de viandes. Elle est dotée d’un port abrité, au fond d’une rade. La ville est aussi un pôle touristique important. Nouméa accueille le Conservatoire national des arts et métiers (1971), la bibliothèque Bernheim et, à proximité de la ville, le Centre Jean-Marie-Tjibaou, plus grand complexe culturel océanien, construit par Renzo Piano de 1995 à 1998. Nouméa est fondée par les Français en 1854 (sous le nom de « Port-de-France »). C’est une colonie pénitentiaire de 1864 à 1897. Nouméa se développe rapidement après l’installation d’une base aérienne militaire américaine lors de la Seconde Guerre mondiale. Population (2003) : 140 000 habitants.

  Carte de situation géographique de la Nouvelle-Calédonie, 988

Carte

  Boutique des cartes géographiques et touristiques de la Nouvelle-Calédonie, 988

  Plan de ville et images satellite de la Nouvelle-Calédonie, 988

Annonceur



  Fiche de présentation du département de la Nouvelle-Calédonie, 988  

Blason

Nouvelle-Calédonie, collectivité sui generis (« de son propre genre ») appartenant à la France d’outre-mer, archipel situé en Mélanésie (Océanie), dans la mer de Corail (sud-ouest de l’océan Pacifique). Sa capitale est Nouméa.


Nouméa, capitale de la Nouvelle-Calédonie, située dans le sud-ouest de l’île et donnant sur la mer de Corail (océan Pacifique).

RELIEF de la Nouvelle-Calédonie, 988

La Nouvelle-Calédonie est composée de l’île de Nouvelle-Calédonie elle-même (appelée Grande Terre) et de plusieurs petites îles et groupes d’îles formant ses dépendances. L’île de Nouvelle-Calédonie est ceinturée par un récif-barrière corallien et est formée d’une arête montagneuse culminant au mont Panié, à 1 628 m d’altitude. Les îles qui entourent l’île de Nouvelle-Calédonie sont notamment les îles Loyauté, à l’est, l’île des Pins, au sud-est, les îles Chesterfield, à l’ouest, et les îles Huon, au nord-est. La superficie de la Nouvelle-Calédonie atteint 19 103 km2, ce qui en fait le quatrième archipel du Pacifique Sud. L’île de Grande Terre mesure 400 km de long sur 40 à 70 km de large.

 

HISTOIRE de la Nouvelle-Calédonie, 988

La population de la Nouvelle-Calédonie est composée pour 44 p. 100 de Mélanésiens (également appelés Kanaks, ou Canaques) et pour environ 34 p. 100 d’Européens (surtout d’origine française, appelés Caldoches). Le reste de la population est formé de Polynésiens (essentiellement en provenance de Wallis–et-Futuna et de Tahiti), d’Indonésiens et de Vietnamiens. La population de la Nouvelle-Calédonie vit principalement sur le littoral de l’île de Grande Terre. L’île de Nouvelle-Calédonie est découverte par le navigateur britannique James Cook, lors de sa deuxième expédition en 1772-1773 ; c’est lui qui la nomme ainsi en 1774, à partir du nom ancien de l’Écosse. En 1793, le navigateur français d’Entrecasteaux visite l’île et, en 1843, une mission catholique française y est installée. Il faut cependant attendre 1853 pour que l’amiral Febvrier Despointes prenne possession de l’île au nom de la France, en représailles du massacre par les indigènes, trois ans auparavant, des marins du navire français l’Alcmène.

 

ECONOMIE de la Nouvelle-Calédonie, 988

L’économie de la Nouvelle-Calédonie repose sur des activités diversifiées, mais l’agriculture continue de jouer un rôle important. En effet, en plus des cultures de subsistance subtropicales, telles que l’igname, la patate douce, le taro ou le manioc, la Nouvelle-Calédonie exploite des plantations de café et de cocotiers. La collectivité exporte du coprah. Le secteur agricole est complété par l’élevage. Pratiqué essentiellement à l’intérieur des terres de l’île de Nouvelle-Calédonie, où le relief et la faible occupation humaine permettent une forme extensive, l’élevage néo-calédonien repose principalement sur les bovins (111 000 têtes), les porcs (28 500 têtes) et les chevaux (11 500 têtes). Néanmoins, l’activité agricole souffre de l’éloignement des grandes zones de consommation et de la concurrence internationale, que ce soit pour les cultures commerciales, telles que le coprah ou le café, ou pour les productions destinées à l’alimentation, telles que le bétail ou le maïs. C’est donc l’exploitation minière qui fait la richesse de la Nouvelle-Calédonie, en particulier le nickel, avec le gisement de Thio. Traité sur place pour partie et exporté (brut ou transformé) vers les pays industrialisés (notamment le Japon), le nickel représente les quatre cinquièmes des exportations de la Nouvelle-Calédonie, qui figure parmi les premiers producteurs de nickel au monde. En 2002 est lancé le chantier de l’usine Goro Nickel, du groupe canadien Inco (premier producteur occidental de nickel), qui compte parmi les plus grands projets industriels du début des années 2000 dans le monde. Des accords sont trouvés avec les responsables locaux, notamment coutumiers, pour que cet investissement (équivalent à la moitié du PIB de la Nouvelle-Calédonie) ait des retombées positives pour la population locale et préserve l’environnement.

 

TOURISME de la Nouvelle-Calédonie, 988

Immense pays à peine habité, c'est le pays des tribus kanaks aux ancestrales coutumes, le pays des plages de sable fin, avec falaises de corail, pins colonnaires aux bonnets de lutin vert, niaoulis au tronc blanc, palétuviers, crabes au goût de noisette, grottes sacrées... cette longue bande de terre ponctuée de plusieurs îles et îlots, s’étend sur 17 000 km2 sertis de 1 600 km de barrière de corail. n revanche, depuis plusieurs années, la Nouvelle-Calédonie mise sur le tourisme qui connaît un développement certain grâce aux atouts du territoire. Mais l’éloignement de la France métropolitaine nécessite d’attirer une clientèle plus locale, c’est-à-dire en provenance du Pacifique Sud. Difficile de porter un pareil nom… et pourtant ! Ouvéa est l'un des plus beaux atolls du Pacifique. À l'Ouest, sa plage de sable fin s'étend sur 25 km face au lagon turquoise. À l'Est, l'île remonte vers une ligne de falaises percées de grottes qui plongent dans la mer. En forme de croissant, avec un atoll basculé dont le lagon est ceinturé de récifs et d'îlots, elle est, au cœur des îles Loyauté, le plus secret de la Nouvelle Calédonie et garde farouchement l’âme et la culture kanak.

 

  Vacances en Nouvelle-Calédonie - Nouméa - Réservez votre voyage maintenant !

  SNCF

  Eurostar

  Thalys

  Ferry

  Séjours

  Croisières

  Hôtels

  Locations

  Campings

  Comparateur

  Vidéos voyage de la Nouvelle-Calédonie, 988

Investigations - Nouvelle-Caledonie, un reve d'ile

WEBTV Investigations - Nouvelle-Caledonie, un reve d'ile

0:01:25 Confrontations - 0:55:32 Un air de paradis - - - ? Confrontations : Nouvelle-Calédonie recherche touristes désespérément - Contrairement à ses voisines, la Nouvelle-Calédonie voit sa fréquentation touristique stagner autour de 100 000 visiteurs par an. - Gros plan sur les raisons de cette situation. - - ? Un air de paradis : Nouvelle-Calédonie - Cette île possède d'innombrables atouts, mais elle recèle également l'un des plus ...

fr  Publiée le 15-12-2016 par r64hd5jv3

 arrow 1 heu 47 min 35 sec - Vue 16319 fois

Like  50 personnes ont aimé ce contenu - Like  6 n'ont pas aimé ce contenu

Plus de vidéos tourisme Nouvelle-Calédonie

  DVD, CD, guides touristiques et livres de la Nouvelle-Calédonie, 988

DVD Iles... était une fois : la nouvelle calédonie


Embarquez sur le catamaran d'Antoine pour une inoubliable croisière autour de ce magnifique territoire d'Outre-mer aux antipodes de la France; quittant Nouméa, ville heureuse, vous mettrez le cap sur le lagon sud, puis sur l'île des Pins, où vous découvrirez des paysages à couper le souffle, et les traditions des Kunie, les fascinants habitants de cette île que l'ont dit souvent la plus proche du Paradis. Ensuite, visite de quelques mouillages secrets avant de mettre le cap sur l'une des plus belles des îles Loyauté ...

Livre La Nouvelle-Calédonie, Province Sud


Montagne rouge et verte perdue dans l'immensité océane, la Nouvelle-Calédonie est une fabuleuse terre d'aventure et d'émotion. vestige du Gondwana originel protégé par une longue barrière corallienne, l'île possède une végétation qui n'existe nulle part ailleurs (80% des plantes sont endémiques). Lentement, le sentier GR NC1 déroule sa trace de Prony vers le nord. Un jour, il atteindra l'extrémité de la Grande-Terre. Partons ensemble pour déchiffrer le chemin. Suivez le guide et mettez vos pas dans les nôtres... de Jean-Francis Clair (Auteur)

Plus de guides touristiques, cartes, CD, DVD et livres,... dans la médiathèque



Comparateur vols et voyages

PROMOS FLASH