home Offices de tourisme étrangersCartes des paysGuides des pays home

MONDE

Offices de Tourisme

Cartes

Guides

 FRANCE

Offices de Tourisme

Tourisme à Thème

Cartes

ANNUAIRES

Carnets de Voyages

Compagnies Aériennes

Aéroports

Voyagistes

Pros du tourisme

VOYAGES

Comparateur

Billets d'Avion

V-SNCF

Eurostar & Thalys

Ferries

Séjours

Croisières

Hôtels

Locations

Campings

Voitures

IMAGES

VidéOzone

PRATIQUE

Cartes & Plans

Fuseaux Horaires

Ambassades

Téléphoner

Visas

Devises

Fnac & Amazon

warning

REFERENCEMENT

bullet circle Offices de Tourisme bullet circle Cartes bullet circle Vidéos

fleche Informations touristiques de la Tanzanie - Guide pour votre visite à Dodoma en Tanzanie

Drapeau de la Tanzanie

Vous trouverez dans ce guide touristique les informations touristiques essentielles pour préparer votre séjour et itinéraire de voyage en Tanzanie, Dodoma

Photo de la Tanzanie Logo de la Tanzanie

carre LES POINTS FORTS

Ce pays s'est développé tranquillement à l'ombre de son voisin, le Kenya, et nombreux sont les touristes qui s'en réjouissent. Sa principale et célèbre attraction, le Mont Kilimandjaro, posé comme un immense seau à l'envers sur les plaines poussiéreuses du nord du pays, est d'un accès très facile. Entre son plateau recouvert de buissons et d'acacias et son sommet enneigé, la montagne sert d'habitat à un nombre incroyable d'écosystèmes. Escalader le plus haut sommet d'Afrique requiert plus d'endurance que de technique et il vous faut un peu d'humilité lorsque les guides, chaussés de simples sandales, vous dépassent avec aisance. Ensuite, vous pouvez aller voir l'intérieur du cratère du Ngorongoro. Si Noé n'avait pas installé son Arche sur le Mont Ararat, il n'aurait pas trouvé mieux que le cratère de ce volcan endormi. Celui-ci sert de cadre à un parc national qui a la plus forte concentration de prédateurs d'Afrique incluant des espèces très rares tel que le rhinocéros noir. La nature n'est pas le seul attrait du pays. Á Zanzibar, vous passez l'après-midi à errer tranquillement dans le labyrinthe des rues de la Ville de Pierre blanchie par le soleil ou allongé sur une plage corallienne où il est difficile d'imaginer qu'elle fut autrefois un des plus grands centres du commerce des esclaves de l'Afrique Orientale.


carre A VOIR, A FAIRE

Vister le parc national du Kilimandjaro, situé dans le nord-est de la Tanzanie. Il abrite le plus haut sommet montagneux d'Afrique (le Kilimandjaro, volcan éteint qui culmine à 5 895 m d'altitude) et de nombreuses espèces animales dont le léopard et l'éléphant, qui y sont protégées. Le parc est aujourd'hui l'une des principales destinations touristiques de la Tanzanie.

Avez-vous songé aux ventes flash Opodo - Billet d'avion, vol régulier et low cost, comparez et trouvez le vol le moins cher avec Opodo

Plus de voyages  Voir les carnets de voyage

Plus de voyages  Voir les sites de la Tanzanie inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco

carre Climat de la Tanzanie

Séparée en deux zones climatiques marquées, avec d'un côté les hauts plateaux (plus de 1500m d'altitude) où l'on y trouve un climat tropical tempéré et de l'autre la côte, au climat équatorial humide. Saison sèche de Mai à Octobre. Les mois les plus chauds vont de décembre à février. Beauté des paysages désséchés, les animaux sont à cette période de l'année assoifés. 2 saisons des pluies: la grande saison des pluies va de début mars à début mai. La concentration essentielle des pluies a lieu sur deux mois. Ceux de mars et avril. A ce moment-là, les soirées peuvent être froides et la petite saison des pluies, quant à elle, débute début novembre et va jusque mi-décembre. Pleuvant juste à quelques heures de la journée, les photographes préfèrent cette saison car c'est à cette période humide qu'il y a le plus de luminosité et surtout moins de touristes. Saison sèche, saison des pluies, voilà pourquoi, grâce à son climat, la Tanzanie peut se visiter toute l'année.


Plus de voyages  Carte de température des mers et océans

Plus de voyages  Carte météo satellite et évolution des masses nuageuses

 

carre Saison touristique de la Tanzanie

Plus Dar es-Salaam Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Aou Sept Oct Nov Dec

focusTempérature - Air (moyenne mensuelle des maximales et minimales)

30° 31° 31° 30° 30° 29° 29° 29° 29° 29° 30° 30°
25° 25° 24° 23° 22° 20° 19° 19° 19° 20° 22° 24°

focusTempérature - Mer (moyenne mensuelle)

28° 28° 29° 29° 28° 26° 25° 25° 25° 26° 27° 28°

focusEnsoleillement (nombre d'H/J)

8 7,5 7 6 6,5 7 7,5 8 8 8 7 7

focusPluviométrie (mm/nombre de jours)

80/7 50/4 130/12 270/18 180/14 45/5 30/4 25/4 30/5 70/6 130/9 120/10

carre Voyage à Dodoma en Tanzanie - Réservez maintenant !

  SNCF

  Eurostar

  Thalys

  Ferry

  Séjours

  Croisières

  Hôtels

  Locations

  Campings

  Comparateur

titre Présentation de la Tanzanie

Armoiries de la Tanzanie

Tanzanie, en anglais et en swahili Tanzania, pays d'Afrique orientale. Sa capitale est Dodoma. La Tanzanie est membre du Commonwealth. La Tanzanie donne sur l’océan Indien ; le pays est bordé au nord par le Kenya et l’Ouganda, au nord-ouest par le Rwanda et le Burundi, à l’ouest par la République démocratique du Congo, au sud-ouest par la Zambie et le Malawi, et au sud par le Mozambique. Trois lacs constituent par ailleurs des frontières naturelles : le lac Victoria, séparant la Tanzanie de l’Ouganda ; le lac Tanganyika, partagé entre la Tanzanie, le Burundi et la République démocratique du Congo ; et le lac Malawi. La république de Tanzanie est née en 1964 de l’union du Tanganyika, indépendant depuis 1962, et de l’île de Zanzibar. La Tanzanie comprend, outre une partie continentale, plusieurs îles dont les principales sont Zanzibar, Pemba et Mafia. Le pays couvre une superficie totale de 945 100 km², dont 2 634 km2 pour les îles. Dar es-Salaam a été la capitale de la Tanzanie jusqu’en 1990 ; Dodoma assume depuis cette fonction administrative et politique. Zanzibar, située à une trentaine de kilomètres au large du continent, couvre une superficie de 1 660 km² et s’étend sur une longueur de 90 km. C’est la plus grande île corallienne au large des côtes africaines. L’île de Pemba, dont la superficie équivaut à la moitié de celle de Zanzibar, s’étend sur 68 km de long. Les deux îles présentent un relief plutôt plat. La Tanzanie est l'un des 54 membres du Commonwealth britannique (ancien empire colonial britannique)

carre Vidéos voyages de la Tanzanie - VIDEOZONE

J'irai dormir chez vous Tanzanie du 6 juillet 2017

WEBTV J'irai dormir chez vous Tanzanie du 6 juillet 2017

J'irai dormir chez vous - Saison 8 Episode 4 - Tanzanie - - Diffusé sur France 5 le jeudi 6 juillet 2017 - - Antoine parcourt la Tanzanie, pays d'Afrique de l'Est connu pour ses grandes réserves animalières. A moto, il explore les reliefs avoisinant Morogo, région montagneuse. Dans un petit hameau isolé, il rencontre un groupe de jeunes et fait la connaissance de Nuwia Issa, qui tient la petite épicerie. Il passe la nuit chez le commerçant ...

fr  Publiée le 06-07-2017 par Carla Iobetitiç

 arrow 52 min 38 sec - Vue 126447 fois

Like  677 personnes ont aimé ce contenu - Like  56 n'ont pas aimé ce contenu

Plus de vidéos voyage en Tanzanie

carre DVD, CD, livres et guides touristiques de la Tanzanie

dvd DVD Guides : Kenya / Tanzanie - Édition Prestige 2 DVD


Des plus hauts sommets d'Afrique aux rives accueillantes de l'océan Indien, des lacs couverts de flamants roses aux contours grandioses de la Vallée du Rift, le Kenya joue la carte du grand spectacle naturel. Et en Tanzanie, au pays du Kilimandjaro, des millions d'animaux vivent en toute liberté. Ces documentaires vous propulsent au coeur du paradis sauvage qu'est restée la grande savane africaine...

Livre Tanzanie & Zanzibar


Histoire et société : Terre héritière des chasseurs-cueilleurs, des peuples marins perse, arabe, portugais, anglais et allemand, et des grands explorateurs, dont Vasco de Gama, Burton, Speke, Stanley et Livingstone, la Tanzanie a pour elle une histoire vieille de quatre millions d'années, une culture riche et variée, une faune exceptionnelle et des paysages spectaculaires. Itinéraires : De la gorge d'Olduvai, le berceau de l'humanité, au lac Victoria, source du Nil ; des peintures rupestres de Kondoa aux épices de Zanzibar ; des récifs coralliens de Mafia aux eaux cristallines du Tanganyika ; des neiges du Kilimanjaro, le toit de l'Afrique, au cratère du Ngorongoro, le jardin d'Éden ; des forêts équatoriales de l'Eastern Arc à la savane du Serengeti ; sans oublier les circuits safari... le pays a tout pour fasciner les férus d'aventure comme les amoureux de la nature. Carnet pratique : Soixante pages pour tout savoir sur le pays, les formalités, les transports, le logement, la restauration, les safaris, les loisirs, etc. Collection : Bibliothèque du Voyageur - Melissa Shales (Auteur)

Médiastore Plus de guides touristiques, cartes, CD, DVD et livres,... dans la Médiathèque

focusCette page a été mise à jour le 01/04/2016

carre  Tanzanie en bref - Fiche d'information géopolitique

carre SOCIETE ET POPULATION

 Démographie

En 2008, la population de la Tanzanie est de 40 213 162 habitants, pour une densité, faible, de 45 habitants au km2. Le taux de mortalité infantile est élevé (70,5/1000 en 2008) et l’espérance de vie atteint 52 ans. Les trois quarts de la population vivent dans des zones rurales ; les foyers de peuplement sont concentrés dans un tiers du pays, au nord de la ligne centrale des chemins de fer — la Tuzara, qui relie Dar es-Salaam au lac Tanganyika —, cette région offrant les sols les plus fertiles. Les Swahili sont majoritaires sur la côte et dans les îles, toutefois la Tanzanie compte quelque cent vingt groupes ethniques, parmi lesquels figurent les Sukumas, les Chagas ou les Massaïs, peuple nilotique (au nombre de soixante mille). Indiens et Pakistanais sont en outre nombreux dans les zones urbaines.

 Découpage administratif

Le territoire continental est divisé en vingt régions, Zanzibar en trois régions et Pemba en deux régions. Les administrations régionales sont dirigées par un commissaire, tandis que Zanzibar est dirigée par un président élu et possède une Chambre des représentants. Dar es-Salaam, l’ancienne capitale, est la plus grande ville du pays (plus de 2 millions d'habitants) mais également son principal port et centre industriel. Les autres grandes villes sont Mwanza (250 000 habitants), port sur le lac Victoria, Tanga (200 000 habitants), port maritime et centre industriel, et la nouvelle capitale Dodoma (environ 250 000 habitants), située dans le centre de la Tanzanie. La ville de Zanzibar (157 600 habitants) est la plus grande agglomération de l’île du même nom.

 Institutions et vie politique

La Tanzanie a été gouvernée par un parti unique, le Chama Cha Mapinduzi (CCM, Parti révolutionnaire), jusqu’en 1992, date à laquelle la Constitution de 1985 a été amendée pour autoriser le multipartisme. Cependant, au sein du nouveau régime présidentiel, l’ancien parti unique domine toujours la vie politique. Les premières élections multipartites depuis l’indépendance, législative et présidentielle, tenues en octobre et novembre 1995, ont été remportées par le CCM, et son candidat, Benjamin Mkapa, a succédé à la présidence de la République à Ali Hassan Mwinyi. En 2005, Jakaya Kikwete lui a succédé. Zanzibar a gardé une Constitution particulière lui permettant d’élire son propre président.). Le président, élu pour un mandat de cinq ans (et rééligible une fois), détient le pouvoir exécutif. Il nomme deux vice-présidents, le Premier ministre et le gouvernement. L’Assemblée nationale, seul corps législatif, compte deux cent trente-neuf membres dont cent onze sont élus pour un mandat quinquennal. Le CCM est issu de la fusion, en 1977, de l’Union nationale africaine du Tanganyika (TANU, Tanganyika African National Union), fondée par Julius Nyerere en 1954, et du Parti afro-shirazi (Afro-Shirazi Party), mouvement zanzibarite idéologiquement proche de la TANU. La principale formation de l’opposition est le Front civique uni (Civic United Front, CUF), particulièrement actif dans l’archipel semi-autonome de Zanzibar.

 Langues et religions

Les deux langues officielles sont l’anglais et le swahili, première langue véhiculaire (voir langues d'Afrique). Chaque groupe ethnique a toutefois conservé son propre idiome et de nombreuses langues bantoues et nilotiques sont parlées. Le christianisme concerne 45 % de la population, avec une majorité de catholiques, mais aussi des anglicans et des luthériens. L’islam, pratiqué par 35 p. 100 de la population, est la religion dominante dans les régions côtières et à Zanzibar (99 p. 100 des Zanzibarites). Un quart de la population adhère à des croyances animistes. Depuis l’indépendance du pays, en 1961, l’éducation est l’une des priorités du gouvernement. Aujourd’hui, deux Tanzaniens sur trois savent ainsi lire et écrire, et plus de la moitié des enfants de douze à dix-sept ans est scolarisée. Le pays possède deux universités : l’université de Dar es-Salaam (fondée en 1961) et la Sokoine University of Agriculture (1984), située à Morogoro. Au carrefour d’influences arabes et africaines, la Tanzanie a réalisé une synthèse originale de ces cultures. Le swahili, langue nationale née à Zanzibar, pôle essentiel du commerce de l’océan Indien, des contacts entre commerçants arabes et indiens avec les commerçants et les esclaves bantous, est parlé par plus de quarante millions d’Africains.

 Education

Les institutions culturelles, notamment les bibliothèques, sont peu développées, et la Tanzanie ne possède que peu de musées : le National Museum of Tanzania, situé à Dar es-Salaam et le Zanzibar Government Museum à Zanzibar. La presse compte trois quotidiens, parmi lesquels Uhuru et Daily News, édités à Dar es-Salaam.

 Culture et arts

ZANZIBAR: Dès le viiie siècle apr. J.-C., des Arabes venus d’Oman (rejoints au viiie siècle par des Persans de la région de Chiraz) établissent des comptoirs à Zanzibar, à partir desquels ils commercent avec le continent qu’ils nomment la terre des Zinj (« Noir » en arabe), ou Azanie. Zanzibar et Kilwa deviennent progressivement des sultanats arabes indépendants, peuplés par des Arabes et des Africains. Après une brève domination portugaise, Zanzibar et Pemba sont assujetties par le sultan d’Oman. En 1832, le sultan Sayyid Said transfère sa résidence à Zanzibar, d’où il étend sa zone d’influence commerciale. Il développe notamment la production de girofle, d’huile de palme, et pratique de manière intensive la traite des Noirs avec le continent. Ses successeurs ne peuvent empêcher la Grande-Bretagne d’établir sa domination sur l’île, en 1890. Le sultan n’est pas destitué, mais les décisions politiques et économiques émanent pour l’essentiel de la Couronne britannique. Dès les années 1930, des affrontements ont lieu entre Indiens et Arabes d’une part, Africains d’autre part, ces derniers étant cependant divisés. Le sultan Khalifa Ben Harub use de son influence pour faire accepter la loi britannique. À sa mort, en 1960, la décolonisation du continent africain est déjà engagée, et l’île de Zanzibar, agitée par des troubles politiques, obtient l’indépendance le 9 décembre 1963. Quelques semaines plus tard, un violent soulèvement de la population africaine issue des anciens esclaves éclate, le sultan est renversé et les Arabes pourchassés. Le parti afro-shizari, proche de Nyerere et dirigé par Cheikh Abeid Amani Karume, prend le pouvoir.
TANGANYIKA: La partie continentale de l’actuelle Tanzanie abrite des ossements des premiers hominidés, comme ceux de l’australopithèque (Australopithecus boisei) qui ont été mis au jour, en 1964, dans les gorges d’Olduvai par Mary Leakey et son mari, Louis Leakey. La côte est fréquentée dès le IIe millénaire ; le nord du pays, à part

carre ECONOMIE

 Généralités

Le produit intérieur brut (PIB) de la Tanzanie s’élevait à 12,8 milliards de dollars en 2006, soit un revenu moyen par habitant de 324 dollars, ce qui place le pays parmi les plus pauvres du monde. Au cours des années 1980, l’aide étrangère représentait, chaque année, l’équivalent du quart du PIB. Les plans de développement appliqués depuis l’indépendance ont favorisé la croissance des cultures industrielles et ont permis de limiter les importations de produits manufacturés. La Tanzanie s’est engagée dans une série de réformes économiques à la fin des années 1980 : libéralisation partielle de l’agriculture, limitation des restrictions tarifaires et réduction des dépenses publiques. La Tanzanie a connu une croissance constante de son PIB depuis le début des années 1990 (de 4,5 % en 1995 à plus de 6 % en 2005). L’unité monétaire, le shilling tanzanien, divisible en 100 cents, est émis par la Bank of Tanzania (fondée en 1966). En 1967, le gouvernement a nationalisé la plupart des banques commerciales pour les intégrer à la National Bank of Commerce. En 1992, dans le cadre de la libéralisation économique, deux banques commerciales du secteur privé se sont établies dans le pays.

 Agriculture

Les agriculteurs représentent plus de 80%de la population active, et la production agricole compte pour 60 p. 100 dans le PIB. Les îles de Zanzibar et de Pemba assurent l’essentiel de la production mondiale de clous de girofle. Les principales cultures vivrières sont le manioc, le maïs, le plantain, mais également le riz, le sorgho, les patates douces et le millet. Parmi les cultures d’exportation figurent le coton, le café, le sisal, les clous de girofle, le thé, le tabac et les noix de cajou. L’élevage (ovins, volaille) constitue également une activité importante, le nombre de bovins rapporté à la population étant comparable à celui de la France. La production annuelle de bois atteint 34,9 millions de m3, dont plus de 90 p. 100 sont utilisés comme combustible domestique. La prise annuelle de poissons s’élève à 345 000 t, dont plus des trois quarts proviennent des lacs, notamment du lac Victoria. La sardine et le thon sont pêchés dans l’océan Indien.

 Mines et industries

La Tanzanie possède de l’or, des diamants et des pierres précieuses ainsi que du charbon, du fer, du mica, du plomb, de l’étain, du tungstène et du kaolin. La production minière est cependant très faible. L’extraction minière ne représente que 1% du PIB ; elle concerne essentiellement l’or (6,5 t), les diamants et les pierres précieuses. Les gisements de charbon sont peu exploités.

 Tertiaire et commerce extérieur

Dans les années 1970, des industries de base, telles que des chaînes de montage pour l’industrie automobile, des tanneries et des cimenteries, ont été développées. Les principaux produits manufacturés dérivent du conditionnement des matières premières (café, céréales, sisal). Environ 91% de l’électricité sont générés à partir de centrales hydroélectriques principalement installées sur le Pangani. Le commerce extérieur est traditionnellement déficitaire. Les exportations, destinées essentiellement à l’Allemagne, à la Grande-Bretagne et au Japon, concernent le café, le coton, les diamants, le tabac, le thé, les clous de girofle et le sisal. La Tanzanie importe — depuis la Grande-Bretagne, le Japon, l’Italie et Oman — pétrole, machines, matériaux de construction et équipements de transport. Le tourisme permet la rentrée de devises étrangères ; à la fin des années 1980, plus de cent mille touristes venaient en Tanzanie chaque année, attirés par les parcs naturels ou les sites historiques.

carre HISTOIRE

La mort, en octobre 1999, de Nyerere, considéré comme le « père de la nation », fait craindre un éclatement de la Tanzanie, mais la réélection du président Mkapa en octobre 2000, avec 71 p. 100 des suffrages, apparaît comme une volonté de sauvegarder l’héritage de la République unie de Tanzanie, tandis que Amani Abeid Karume, fils du cheikh Karume, ancien Premier ministre de Zanzibar, succède à Salmin Amour à la présidence de l’île, dans une élection boycottée par l’opposition. Le président Mkapa doit cependant faire face à une situation difficile marquée par une forte crise économique, une épidémie de sida qui touche près de 1,3 million de Tanzaniens et la présence de près de 300 000 réfugiés en provenance du Burundi. En dépit des conditions de vie difficiles pour la population (chômage, pauvreté, sida, corruption), il peut toutefois faire valoir, au terme de son second mandat, un bilan économique positif (avec une croissance qui atteint plus de 6 p. 100 en 2005, contre 4,5 p. en 1995). Dans une région des Grands Lacs tourmentée, il peut aussi mettre en avant la stabilité politique dont jouit le pays, ainsi que son intégration régionale ; en janvier 2005, la Tanzanie inaugure à son initiative une nouvelle union douanière avec le Kenya et l’Ouganda. Alors que Benjamin Mkapa ne peut constitutionnellement pas briguer un troisième mandat, le parti au pouvoir, le Parti révolutionnaire (ou Chama Cha Mapinduzi, CCM), choisit le ministre des Affaires étrangères Jakaya Kikwete comme candidat à l’élection présidentielle de décembre 2005. Celui-ci en sort vainqueur avec 80% des suffrages, face à dix adversaires représentant une opposition très faible. Lors des élections législatives accompagnant le scrutin présidentiel, le CCM conforte sa domination au Parlement, avec 206 sièges sur 232, témoignant de son hégémonie sur la scène politique tanzanienne. Dans l’archipel semi-autonome de Zanzibar, soumis à des tensions identitaires, les élections d’octobre 2005 donnent lieu à des

carre CAPITALE et villes principales

Le réseau routier comprend 78 891 km de routes, dont 10% seulement sont bitumées. Les principaux ports maritimes sont Dar es-Salaam et Mtwara. Les aéroports de Dar es-Salaam et de Zanzibar assurent vols nationaux et internationaux.

carre Faits et chiffres clés de la Tanzanie

focusIndice de Développement Humain (IDH Max = 1): 0,467 (faible) - Rang: 159ème

plus

focusIndice du Bonheur (HPI idéal = 83,5): 17,8 - Rang: 142ème/178

  plus

Habitants: les Tanzaniens

Plaque minéralogique: EAT

Capitale: Dodoma (350 000)

Principales villes: Dar es-Salaam (1 50 000) et Mwanza (230 000)

focusSuperficie: 945 090 Km² - Littoral: 1424 Km de côtes - Point culminant: Kilimandjaro (5895 m)

focusFrontières communes en km: Burundi:451, Kenya: 769, Malwi: 475, Mozambique: 756, Ouganda: 396, Rwanda: 217, Zambie: 338

focusPopulation: 39 000 000 habitants - Densité: 41 habitants au Km² - Population urbaine: 24,20 %

focusTaux d'alphabétisation des adultes: N/C%

Indice de fécondité: 5,20

focusEspérance de vie H&F: 46,30 ans - Taux de chômage: N/C%

focusPNB global: 13,4 G$ - PNB par habitant: 350 $

focusPart d'activité du PIB global: Agriculture: 44,54% Industrie: 17,81% Services: 37,65%

focusMonnaie: Shilling Tanzanien = 100 cents - Décalage horaire: UTC +2H

Durée maximale du jour: 12 heures, toute l'année

focusPrincipales ethnies: Africains 99% (dont 95% de Bantous dans 130 tribus)

focusLangues: swahili, anglais

focusReligions: chrétien 45%, musulmans 35%, animistes 20%

focusNature de l'état: république membre du Commonwealth -  Nature du régime: parlementaire

Chef d'état: Jakaya Kiawete (Tanzanie) et Amani Abeid Karume (Zanzibar)

Chef de gouvernement: Ali Mohamed Shein

Fête nationale: 26 avril (réunion de Tanganyika et de Zanzibar en 1964)

focusNombre de visiteurs étrangers entrants: 566 000 - Recettes touristiques: 640 Millions d'Euros

bulletAnnonceur

focusCette page a été mise à jour le 01/04/2016



Comparateur vols et voyages

PROMOS FLASH