home Offices de tourisme étrangersCartes des paysGuides des pays home

MONDE

Offices de Tourisme

Cartes

Guides

 FRANCE

Offices de Tourisme

Tourisme à Thème

Cartes

ANNUAIRES

Carnets de Voyages

Compagnies Aériennes

Aéroports

Voyagistes

Pros du tourisme

VOYAGES

Comparateur

Billets d'Avion

V-SNCF

Eurostar & Thalys

Ferries

Séjours

Croisières

Hôtels

Locations

Campings

Voitures

IMAGES

VidéOzone

PRATIQUE

Cartes & Plans

Fuseaux Horaires

Ambassades

Téléphoner

Visas

Devises

Fnac & Amazon

warning

REFERENCEMENT

bullet circle Offices de Tourisme bullet circle Guide bullet circle Vidéos

 Carte géographique et touristique de la Mongolie - Plan et vue satellite de la Mongolie

Drapeau de la Mongolie

Mongolie, en mongol Mongol Uls, pays d’Asie centrale. Sa capitale est Oulan-Bator. La Mongolie est limitée au nord par la Russie et à l’est, au sud et à l’ouest par la Chine.

Cette carte simplifiée de la Mongolie inclut la capitale Oulan Bator et les grandes villes, les fleuves et rivières, les éventuels lacs, mers intérieures et iles. La carte présente le cadrage géographique permettant de situer Mongolie par rapport à ses espaces voisins, notamment les frontières avec les pays limitrophes ce qui permet une représentation succincte du contexte géopolitique. La carte, qui inclut le drapeau national, comporte un repère d'échelle en km permettant d'évaluer les distances entre les principales villes et de mesurer l'étendue de frontières.

Pour plus de détails (carte en relief, réseau routier, image satellite et plan des villes), voir la carte Google Maps ci-dessous

 Carte de situation géographique de la Mongolie

 Carte de la Mongolie

 Boutique des cartes géographiques et touristiques de la Mongolie

Plan de ville et images satellite de la Mongolie

Relief, hydrographie, faune et flore et ressources naturelles de la Mongolie

 Relief

La Mongolie a une superficie totale de 1 566 500 km². Son territoire couvre les hautes plaines et les chaînes montagneuses qui font écran entre la Sibérie et la Chine, de l’Altaï au massif du Grand Hinggan, sur près de 2 000 km d’ouest en est. Du nord au sud, la largeur moyenne de la Mongolie est de 800 km. L’altitude varie entre 1 000 et 2 000 m sur les trois quarts du pays. Le point le plus bas se situe à 552 m et les monts de l’Altaï culminent à 4 620 m. Le désert de Gobi recouvre les vastes régions du Centre et du Sud-Est. La Mongolie a une superficie totale de 1 566 500 km². Son territoire couvre les hautes plaines et les chaînes montagneuses qui font écran entre la Sibérie et la Chine, de l’Altaï au massif du Grand Hinggan, sur près de 2 000 km d’ouest en est. Du nord au sud, la largeur moyenne de la Mongolie est de 800 km. L’altitude varie entre 1 000 et 2 000 m sur les trois quarts du pays. Le point le plus bas se situe à 552 m et les monts de l’Altaï culminent à 4 620 m. Le désert de Gobi recouvre les vastes régions du Centre et du Sud-Est. Au nord-ouest, la Mongolie montagneuse présente une alternance de chaînes et de dépressions intérieures s’écoulant vers des lacs (lac Oubsou), les autres courants vers la mer par les vallées des fleuves sibériens. L’Altaï forme un arc et donne une frontière naturelle à la Mongolie. Au milieu se dressent les monts Khangaï, massif de 700 km de long et principal réservoir hydrographique du pays. Le désert de Gobi forme une dépression, un plateau affaissé depuis des millénaires, correspondant à la moitié orientale de la Mongolie. Il comporte une série de bassins, les talas, qu’encadrent de petites crêtes. À l’intérieur des talas on trouve des cuvettes plus petites, caillouteuses ou sablonneuses, les gobis, formations caractéristiques qui ont donné leur nom à la contrée la plus déshéritée du pays. Une intense érosion éolienne empêche, en certains endroits, toute végétation.

 

 Hydrographie

Le réseau hydrographique est exclusivement périphérique et circonscrit aux systèmes montagneux du Nord. La Selenga, alimentée par les glaciers du Khangaï, et son affluent l’Orkhon gol forment le bassin hydrographique le plus important (282 000 km2). Leurs eaux se mêlent à proximité de la frontière russe et sont tributaires de l’Arctique par le lac Baïkal. À l’est, un sous-affluent de l’Amour, l’Onon, draine quelques vallées. Le bassin du Keroulen aboutit au Dalai nor, en territoire chinois. La plus grande partie de la Mongolie relève d’un drainage purement endoréique. L’Ouest montagneux est la région des grands lacs comme le Khoubso (2 600 km à 1 624 m d’altitude), l’Oubsa, le plus grand de Mongolie (3 350 km2), le Kara-Ousou et l’Hövsgöl qui occupent les dépressions entre les massifs montagneux. Dans le Gobi, les cours d’eau, rares et irréguliers, se perdent dans les sables et donnent quelquefois naissance à des étangs saumâtres lors de la saison humide.

 

 Flore et Faune

L’action du vent et les écarts de température ont érodé les sols. Sur le versant nord du Khangaï, la forêt a retenu les sols enrichis d’humus. Ailleurs, ils sont pauvres. Le vent, en emportant les sols, a formé le lœss de la Chine et dénudé la Mongolie centrale. La prairie et la steppe occupent la plus grande partie du territoire. La steppe aride recouvre 27% des sols, la prairie herbeuse 26% et la prairie mêlée à la forêt 25%. Les graminées y prédominent naturellement avec, au sud, des plantes médicinales, comme la jusquiame, la valériane et la badiane. Concentrées au nord, les forêts ne couvrent que 6,5% du territoire. On y rencontre des essences telles que les conifères, le mélèze, les pins et les cèdres de Sibérie. En limite des prairies apparaissent les feuillus : bouleau, peuplier et saule. La prairie, la steppe et le désert occupent les 18% restants. La Mongolie possède une faune très particulière qui comprend des espèces comme l’havtgaï ou chameau sauvage, le taki (l’hémione), l’âne sauvage et le célèbre cheval de Przewalski, la plus ancienne espèce équidée connue. Les yaks, les antilopes, les renards et les ours sont encore nombreux.

 

 Ressources Naturelles

Le territoire de la Mongolie est recouvert à 80 % par la steppe, une formation végétale basse notamment utilisée comme lieu de pâture pour le bétail. La steppe est l'une des principales ressources naturelles du pays, qui compte des millions de têtes de bétail (chèvres et chevaux principalement). Ces immenses plaines sont soumises à un rude climat caractérisé par des hivers secs et froids.

 

  Tourisme et société en Mongolie

Voyage à Oulan Bator en Mongolie - Réservez maintenant !

  SNCF

  Eurostar

  Thalys

  Ferry

  Séjours

  Croisières

  Hôtels

  Locations

  Campings

  Comparateur

 Vidéos vacances de la Mongolie - VIDEOZONE

Séjour Mongolie UCPA

 Séjour Mongolie UCPA

fr  Publiée le 04-08-2014 par Ruj Mongolie

 arrow 5 min 13 sec - Vue 571 fois

Like  11 personnes ont aimé ce contenu - Like  0 n'ont pas aimé ce contenu

Plus de vidéos séjour en Mongolie

Météo en Mongolie, Oulan Bator

  Climat et saison touristique en Mongolie, Oulan Bator

  Carte de température des mers

  Carte météo satellite et évolution des masses nuageuses

  Carte des fuseaux horaires

  Autres cartes du monde

DVD, CD, livres et guides touristiques de la Mongolie

dvd Le chien jaune de Mongolie


Nansal, une gamine de six ans, est l'aînée d'une famille de nomades du Nord de la Mongolie. Un jour, elle ramène chez elle un chien abandonné, mais son père pense qu'il va leur porter malheur et veut qu'elle s'en débarrasse. Nansal tente de le cacher, mais le jour où la famille déménage, elle doit abandonner le chien...

Livre Mongolie


Les " fils du vent " refusent les bornes et les normes, sinon celles de la nature. Chérissant les vastes étendues de leur pays, ils portent l'immensité dans leur âme. Ils coulent sur leurs pistes comme les fleuves dans leurs lits. Ils courent comme leurs chevaux, leurs chameaux, ou leurs rennes à travers les grands espaces. Aux abords de la taïga, dans les steppes, dans la " mer sèche " (le désert de Gobi), dans leurs montagnes, voyager est un état d'esprit. Certes, la liberté, le dépouillement, la beauté âpre et sauvage de ces régions demandent du courage. Entre +40° et -40°, leur univers n'est pas tendre. Mais le vent leur insuffle la vie, il les emporte, ils le suivent ou y résistent, quand de caresse il devient gifle. Pourtant, ils semblent heureux, animés par leur passion brûlante comme les braises du foyer dans leurs yourtes protectrices, fidèles compagnes de leurs transhumances. Patrick Bernard et Ken Ung consacrent leur existence à la découverte, la connaissance, la reconnaissance et la défense des peuples des origines. Ils sont allés à la rencontre de diverses familles mongoles, dont ils ont su gagner la confiance et la sympathie. Ils nous racontent, témoins vigilants d'une humanité oubliée, la vie des derniers nomades dans un monde en voie d'uniformisation.

Médiastore Plus de guides touristiques, cartes, CD, DVD et livres,... dans la Médiathèque

focusCette page a été mise à jour le 05/05/2012



Comparateur vols et voyages

PROMOS FLASH