home Offices de tourisme étrangersCartes des paysGuides des pays home

MONDE

Offices de Tourisme

Cartes

Guides

 FRANCE

Offices de Tourisme

Tourisme à Thème

Cartes

ANNUAIRES

Carnets de Voyages

Compagnies Aériennes

Aéroports

Voyagistes

Pros du tourisme

VOYAGES

Comparateur

Billets d'Avion

V-SNCF

Eurostar & Thalys

Ferries

Séjours

Croisières

Hôtels

Locations

Campings

Voitures

IMAGES

VidéOzone

PRATIQUE

Cartes & Plans

Fuseaux Horaires

Ambassades

Téléphoner

Visas

Devises

Fnac & Amazon

warning

REFERENCEMENT

bullet circle Offices de Tourisme bullet circle Cartes bullet circle Vidéos

fleche Informations touristiques de la Mongolie - Guide pour votre visite à Oulan Bator en Mongolie

Drapeau de la Mongolie

Vous trouverez dans ce guide touristique les informations touristiques essentielles pour préparer votre séjour et itinéraire de voyage en Mongolie, Oulan Bator

Photo de la Mongolie Logo de la Mongolie

carre LES POINTS FORTS

La Mongolie est l'une des dernières terres vierges de notre petite planète, immensité sauvage, magnifique et quasiment intacte. Montagnes, volcans, steppes alternativement blanches, multicolores, vert gazon puis jaune mordoré, taïgas, forêts profondes, lacs inviolés, rivières pures et poissonneuses, la nature y semble sortie tout droit de la Création, ou d'un rêve. Tengrii, le grand ciel, déroule en permanence au dessus et autour des êtres un spectacle fabuleux. La faune et la flore, bien que partiellement menacées par les caprices de la Nature ou les excès des hommes, sont extraordinairement diversifiées et exubérantes à la belle saison. Malgré ses déserts et ses paysages saisissants de solitude, c'est une terre habitée, connue dans ses moindres recoins par les Mongols qui la parcourent inlassablement depuis toujours. Ce peuple amical et chaleureux incarne l'esprit de cette nature rude qu'ils aiment et connaissent si bien, pour en dépendre. La moitié de ses deux millions et demi d'habitants nomadise librement dans les steppes, les montagnes et les déserts, vivant de l'élevage et des ressources naturelles selon des traditions millénaires. L'autre moitié, bien que "citadine" ne perd jamais une occasion par plaisir ou par nécessité de parcourir les steppes infinies. Les Mongols sont des nomades dans l'âme, mais contrairement aux autres peuples de pasteurs nomades, leur mode de vie est naturellement reconnu par leurs dirigeants et compatriotes, et ce n'est pas l'espace et le ciel pur qui leur manquent. La Mongolie est un pays libre et démocratique mais dont l'économie bien évidemment marquée par l'écroulement d'un système communiste très solidement implanté, dépend en grande partie d'un cheptel dix fois plus nombreux que les humains: moutons, chevaux, chameaux, chèvres vaches et yaks pâturent en troupeaux semi sauvages une terre grande comme trois fois la France. La Mongolie s'ouvre au Monde, malgré son enclavement géographique.


carre A VOIR, A FAIRE

Les Mongols ont une riche tradition musicale et poétique, avec tout un éventail de façons de chanter. Le khoomi est le plus célèbre des chants ; c’est un chant de gorge où le chanteur produit plusieurs sons en même temps. Parmi les nombreux instruments figurent le violon à tête de cheval, à deux cordes, qui se joue avec un archer en crin de cheval, et la guimbarde. Les danses mongoles sont également très connues. Deux grandes fêtes se déroulent dans l’année. Le Naadam (« jeux » en mongol) est une fête sportive traditionnelle qui a lieu en été. Il comprend des épreuves de lutte mongole, de tir à l’arc et des courses de chevaux. Tsagaan Sar (« la lune blanche »), généralement en février, marque la fin de l’hiver et le début du printemps.

carre LES GENS

Les Mongols sont un peuple d’Asie centrale, réparti dans l’État de Mongolie (2 millions), en Chine (3,5 millions) et en Russie (1 million). En Mongolie, les Mongols représentent 90 % de la population. En Chine, ils vivent en majorité dans la province de Mongolie-Intérieure. En Russie, les deux ethnies mongoles sont les Bouriates et les Kalmouks. Les diverses langues mongoles s’écrivent à l’aide de l’alphabet russe mais aussi avec l’alphabet mongol, dont l’origine remonte au XIIIe siècle. Les Mongols ont un grand sens de l’hospitalité.

carre RELATION AVEC LES GENS

Les Mongols sont de religion bouddhique tibétaine depuis le XVIe siècle. Le dalaï-lama est leur chef spirituel religieux. Mais certains groupes ont conservé leur religion traditionnelle (le chamanisme, une croyance selon laquelle des sorciers, les chamans, peuvent entrer en communication avec les esprits de la nature et ceux des ancêtres). Les Mongols Khalkhas représentent 75 % de la population, mais le pays compte de nombreuses minorités. Les principales religions sont le bouddhisme et le chamanisme.

Avez-vous songé aux ventes flash Opodo - Billet d'avion, vol régulier et low cost, comparez et trouvez le vol le moins cher avec Opodo

Plus de voyages  Voir les carnets de voyage

Plus de voyages  Voir les sites de la Mongolie inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco

carre Climat de la Mongolie

Climat sec et ensoleillé en Mongolie. Les changements de températures sont brutaux en toute saison. Tempêtes de sable au printemps. Températures douces l'été dans le nord et très chaudes dans le sud (Gobi). L'automne, les températures deviennent glaciales avec parfois des chutes de neige en septembre. Oulan-Bator se situe à la même latitude que la bretagne. Les saisons sont donc les mêmes qu’en France, mais plus marquées. Il faut se méfier des brusques changements de temps quelle que soit la période. Le climat mongol est ensoleillé (270 jours de soleil par an) et particulièrement sec (aucune influence maritime). L’hiver: très rigoureux ,les températures descendent jusqu’à -40 °C, et il y a peu de neige. Le printemps: saison difficile, à cause des tempêtes de sable. L’été: paisible, mais très pluvieux. Les températures sont douces dans le nord du pays et très chaudes dans le Gobi au sud. Les nuits sont fraîches. L’automne: vite glacial et neige dès le mois de septembre.


Plus de voyages  Carte de température des mers et océans

Plus de voyages  Carte météo satellite et évolution des masses nuageuses

 

carre Saison touristique de la Mongolie

Plus Oulan-Bator (altitude 1310 m)

Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Aou Sept Oct Nov Dec

focusTempérature - Air (moyenne mensuelle des maximales et minimales)

-16° -11° -2° 17° 22° 23° 21° 16° -4° -14°
-26° -24° -15° -6° 11° -6° -16° -24°

focusEnsoleillement (nombre d'H/J)

5 7,5 8,5 9 9,5 9 8 8,5 8 7,5 6 5

focusPluviométrie (mm/nombre de jours)

1/0 2/1 3/1 8/2 13/4 40/10 60/12 50/14 25/5 6/2 3/1 3/2

carre Voyage à Oulan Bator en Mongolie - Réservez maintenant !

  SNCF

  Eurostar

  Thalys

  Ferry

  Séjours

  Croisières

  Hôtels

  Locations

  Campings

  Comparateur

titre Présentation de la Mongolie

Armoiries de la Mongolie

La Mongolie est un pays d’Asie de l’Est. La Mongolie ne possède pas d’accès à la mer. Son territoire est divisé en deux zones de relief et de climat distinctes : la « Mongolie montagneuse » (dans le nord-ouest) et le désert de Gobi (dans le sud). Les Mongols Khalkhas représentent 75 % de la population, mais le pays compte de nombreuses minorités. Les principales religions sont le bouddhisme et le chamanisme (une pratique qui consiste à communiquer avec des divinités et des esprits invisibles par l’intermédiaire d’un chaman). La Mongolie s’est fortement urbanisée à la fin du xxe siècle : plus de la moitié des habitants est installée dans les villes. L’élevage demeure néanmoins l’une des principales activités économiques du pays. L’industrie, développée pendant la période soviétique, est également importante.

carre Vidéos voyages de la Mongolie - VIDEOZONE

Mon voyage en Altaï, Mongolie

WEBTV Mon voyage en Altaï, Mongolie

Un grand trek d'exception au confins de la Mongolie sur les traces des grands explorateurs d'Asie, à travers le carnet de route d'une voyageuse passionnée de grands espaces et de culture nomade. - http://www.allibert-trekking.com/voyage-trekking-mongolie.htm - - Plus de vidéos sur Trek'in TV, la web TV de vos aventures par Allibert Trekking : http://www.trekin-tv.com - - Réalisation : Pierre Petit, Christophe Raylat - Montage : Pierre Petit - ...

fr  Publiée le 26-02-2014 par Allibert Trekking

 arrow 31 min 54 sec - Vue 5455 fois

Like  23 personnes ont aimé ce contenu - Like  0 n'ont pas aimé ce contenu

Plus de vidéos voyage en Mongolie

carre DVD, CD, livres et guides touristiques de la Mongolie

dvd L'Histoire du chameau qui pleure


C'est l'été en Mongolie. Une famille de nomades aide les chamelles du troupeau à mettre bas. L'une d'elles y parvient difficilement. Dès la naissance, elle se désintéresse de son bébé et lui refuse son lait. La tradition veut qu'on fasse venir un violoniste pour émouvoir la chamelle et la réconcilier avec son bébé chameau... # Acteurs : Janchiv Ayurzana, Chimed Ohin, Amgaabazar Gonson, Zeveljamz Nyam, Ikhbayar Amgaabazar - # Réalisateurs : Davaa Byambasurena

Livre Sous les yourtes de Mongolie : Avec les Fils de la Steppe


Le plateau de Mongolie s'étend depuis la taïga sibérienne jusqu'aux marches de la Chine. Paysage pur, horizon lointain : la Terre des herbes semble intemporelle. Pourtant, sept décennies de communisme puis l'irruption du capitalisme ont transformé la vie des descendants de Gengis Khan. Marc Alaux a accompli quatre voyages à pied en Mongolie, où il a passé un an et demi et parcouru 6 000 kilomètres. Il a traversé les prairies centrales et orientales du pays, mais aussi ses déserts méridionaux et ses confins montagneux et boisés. Désireux de partager le mode de vie des Fils de la steppe, il s'est initié à la langue mongole, a lié des amitiés, vécu sous la yourte des éleveurs nomades, pris part aux tâches pastorales, aux fêtes et aux migrations saisonnières. Il a aussi séjourné à Oulan-Bator, la capitale, et dans les villages isolés, afin de saisir toutes les nuances d'une société au riche patrimoine spirituel. Marcheur intrépide amoureux du pays du Ciel bleu, il livre sur sa quête de "l'âme mongole" un récit d'aventure qui est aussi un essai d'ethnologie. Né en 1976, Marc Alaux a été archéologue avant d'emprunter la voie de l'édition. Membre du conseil d'administration de l'association Anda, dont l'objectif est d'informer sur la culture mongole, fréquente au retour de chaque expédition les symposiums d'anthropologie. Il a annoté le Voyage en Mongolie et au pays des Tangoutes de l'explorateur russe Nikolaï Prjevalski (Transboréal, 2007).

Médiastore Plus de guides touristiques, cartes, CD, DVD et livres,... dans la Médiathèque

focusCette page a été mise à jour le 18/07/2016

carre ECONOMIE

 Généralités

Le développement économique de la Mongolie souffre de conditions naturelles difficiles, avec un climat rigoureux, une population clairsemée et de vastes terres non cultivables. Environ 25% de la population est affectée par la pauvreté. La croissance industrielle et l’urbanisation rapides, promues par l’ancien régime communiste, ont en outre eu des répercussions négatives sur l’environnement. La combustion de charbon, ainsi que la concentration d’industries à Oulan-Bator ont entraîné une forte pollution atmosphérique, tandis que la déforestation et le surpâturage ont aggravé l’érosion des sols. Les peuples nomades de Mongolie ont gardé une vie traditionnelle rythmée par la pêche, la chasse et l'élevage de chevaux. Ils habitent dans des tentes appelées yourtes. À partir du début des années 1990, l’État a opéré une transition de l’économie planifiée et centralisée, héritée de l’ère soviétique, vers une économie de marché, à travers un programme de privatisations, afin d’obtenir le soutien des institutions monétaires internationales et des investisseurs étrangers. La Mongolie peine toutefois à compenser la perte de l’assistance technique et de l’aide économique soviétiques, cette dernière ayant représenté jusqu’à 30 % du produit intérieur brut. En 2006, le produit national brut par habitant s’élevait à 1 000 dollars selon les sources officielles (1 000 dollars en 1992). En 2003, l’agriculture employait 42 % des actifs, les mines %, l’industrie 6%, le commerce 15% et les services 30%. L’agriculture représentait 20% du PIB, l’industrie 21% et les services 58%. La république de Mongolie, toujours tributaire de son passé soviétique, est encore à vocation essentiellement agricole et industrielle. Les cultures, en raison de la faible superficie des terres cultivables, ne contribuent pas de manière significative à la richesse nationale. La production animale reste essentielle tandis que l’activité manufacturière est en crise en raison de son caractère inadapté

 Agriculture

Les Mongols sont traditionnellement des éleveurs nomades. Mais beaucoup sont devenus sédentaires et vivent en ville. Les nomades font aujourd’hui souvent simplement la transhumance entre un camp d’hiver et des pâturages d’été. Ils habitent des tentes appelées ghers (ou yourtes). Celles-ci sont constituées d’un treillis de bois disposé en cercle et soutenu par un faisceau de lattes, sur lesquelles sont déployées des couvertures en feutre. Ils élèvent des yaks, des moutons, des chèvres, des chameaux, des rennes et des petits chevaux résistants qu’ils montent dès leur plus jeune âge. Les hommes chassent, pêchent, s’occupent des troupeaux, de la fabrication des selles et des armes. Les femmes s’occupent du gher, de la cuisine, des enfants, de la couture, de la traite des animaux. Viande et laitages sont les principaux aliments ; le thé et l’aïrak, un alcool réalisé avec du lait fermenté de jument, les principales boissons. Les Mongols portent en hiver des robes de fourrure doublées de satin ou de tissu, et en été des robes amples à manches longues.

 Mines et industries

La Mongolie est un pays minier important qui n’exploite pas complètement ses ressources. Elle produit du cuivre et du lignite à Tavantolgoy, près de Darkhan, un centre industriel construit avec l’aide des soviétiques. L’exploitation du cuivre et du molybdène a commencé à la fin des années 1970 près d’Erdenet. Les gisements de tungstène et de pétrole (400 millions de t de réserves) ne sont pas exploités. L’industrie est en récession du fait de la mutation politique et économique du pays. Réduite, elle reste quand même un secteur économique important. Les principales productions sont les produits alimentaires, les boissons alcoolisées, les articles de cuir, la laine, les fourrures et les objets en bois. En 2003, la Mongolie produisait annuellement environ 3 milliards de kWh. L’énergie est entièrement produite par des centrales thermiques. Les principales installations électriques du pays se situent à Oulan-Bator, Darkhan, Tchoibalsan et Sükhe-Bator.

 Tertiaire et commerce extérieur

Le pays possède depuis 1924 une seule banque, la Banque d’État de la République de Mongolie. L’unité monétaire de la république mongole est le tugrik (tögrög) qui se divise en 100 möngös (un dollar valant 1 100 tögrögs en février 2001). En 1992, 74% du commerce de la Mongolie se faisait avec les pays issus de l’URSS et de l’ancien bloc soviétique. Le pays s’est par la suite efforcé de développer son commerce avec d’autres pays que la Russie et la Chine. Au milieu des années 1990, les principaux produits d’exportation étaient les carburants, les minerais, les métaux, le bétail, les produits carnés, la laine et les articles de consommation courante. Les importations concernaient principalement les équipements mécaniques et de transport, les articles de consommation, le carburant, les minerais, les métaux et les biens de consommation industriels. La république de Mongolie est desservie par la voie ferrée transmongolienne qui relie Oulan-Bator à la Russie et à la Chine. La totalité du pays est desservie par un réseau d’autobus et de cars. Des navires à vapeur naviguent sur la Selenga, des remorqueurs et des barges sur le lac Hövsgöl. Une ligne aérienne relie Oulan-Bator à Moscou. Les liaisons intérieures sont assurées par le transport aérien civil mongol. Le pays disposait, en 2000, de 27 journaux nationaux. Ünen, un quotidien édité à Oulan-Bator, est le journal le plus diffusé, avec un tirage journalier d’environ 170 000 exemplaires.

carre HISTOIRE

Probablement venus de Sibérie orientale, les Mongols se sont déplacés vers ce qui allait devenir la Mongolie entre le xie et le xiie siècle. En 1206, Gengis Khan unifie les tribus mongoles et turques de haute Asie et fonde l’Empire mongol. Ses conquêtes, et celles de ses successeurs, aboutissent à un gigantesque empire, le plus vaste de tous les temps. Les descendants de Gengis Khan règnent dans les pays conquis, et adoptent leurs coutumes. Après la fin de l’Empire mongol au xive siècle, la plupart des tribus mongoles passent sous la domination de la Chine et de la Russie. Au xxe siècle, la région correspondant au sud de la Mongolie, la Mongolie-Intérieure, est définitivement annexée par la Chine. Le reste de la région proclame son indépendance en 1924, mais dépend complètement de l’Union soviétique. La république de Mongolie devient véritablement un État indépendant en 1992, avec la disparition de l’Union soviétique.

carre CAPITALE et villes principales

Oulan-Bator est la capitale de la Mongolie depuis 1924. La ville est située dans le nord du pays, dans une vallée encerclée par les montagnes, à environ 1 300 m d'altitude. Son paysage urbain (larges avenues et bâtiments monumentaux) témoigne de l'influence soviétique qui s'est exercée sur le pays après la Seconde Guerre mondiale. Oulan-Bator, la capitale historique fondée en 1369, était avant 1924 la résidence du Bogdo-Gegen, le Bouddha vivant, chef de l’Église mongole. Elle abrite 869 900 habitants (estimation 2004). Les autres villes d’importance sont Darhan (estimation 1999 : 71 400 habitants) et Erdenet (estimation 1999 : 63 500 habitants), un centre minier qui s’est rapidement développé dans les années 1970.

carre  Mongolie en bref - Fiche d'information géopolitique

carre Faits et chiffres clés de la Mongolie

focusIndice de Développement Humain (IDH Max = 1): 0,700 (moyen) - Rang: 114ème

plus

focusIndice du Bonheur (HPI idéal = 83,5): 35 - Rang: 106ème/178

  plus

bulletAnnonceur

focusCette page a été mise à jour le 18/07/2016



Comparateur vols et voyages

PROMOS FLASH