home Offices de tourisme étrangersCartes des paysGuides des pays home

MONDE

Offices de Tourisme

Cartes

Guides

 FRANCE

Offices de Tourisme

Tourisme à Thème

Cartes

ANNUAIRES

Carnets de Voyages

Compagnies Aériennes

Aéroports

Voyagistes

Pros du tourisme

VOYAGES

Comparateur

Billets d'Avion

V-SNCF

Eurostar & Thalys

Ferries

Séjours

Croisières

Hôtels

Locations

Campings

Voitures

IMAGES

VidéOzone

PRATIQUE

Cartes & Plans

Fuseaux Horaires

Ambassades

Téléphoner

Visas

Devises

Fnac & Amazon

warning

REFERENCEMENT

bullet circle Offices de Tourisme bullet circle Cartes bullet circle Vidéos

fleche Informations touristiques du Kazakhstan - Guide pour votre visite à Astana au Kazakhstan

Drapeau du Kazakhstan

Vous trouverez dans ce guide touristique les informations touristiques essentielles pour préparer votre séjour et itinéraire de voyage au Kazakhstan, Astana

Photo du Kazakhstan Logo du Kazakhstan

carre LES POINTS FORTS


carre LES GENS

La population du Kazakhstan, qui regroupe plusieurs ethnies, mais les Kazakhs constituent une minorité dans leur propre pays. Les Russes sont en effet presque aussi nombreux que les Kazakhs. Le pays compte, en outre, plusieurs petites minorités telles que les Ukrainiens, Allemands, Tatars, Ouzbeks et Ouïgours. Les principales religions sont l’islam et le christianisme.

Avez-vous songé aux ventes flash Opodo - Billet d'avion, vol régulier et low cost, comparez et trouvez le vol le moins cher avec Opodo

Plus de voyages  Voir les carnets de voyage

Plus de voyages  Voir les sites du Kazakhstan inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco

carre Climat du Kazakhstan

Le climat du Kazakhstan est continental et sec. L’été est très chaud, avec des températures variant de 35°C à 40°C, alors que l’hiver est très froid, avec des températures moyennes de -10°C. L’automne et le printemps au Kazakhstan sont très agréables. Au printemps, le pays subit des tempêtes venues d'Iran qui apportent un air chaud. Il fait assez sec toute l'année. Les écarts de température sont donc importants entre les saisons, entre la nuit et le jour, et selon les lieux (steppes, déserts, montagnes). Le meilleur moment pour votre voyage au Kazakhstan se situe en avril, mai, ou septembre.


Plus de voyages  Carte de température des mers et océans

Plus de voyages  Carte météo satellite et évolution des masses nuageuses

 

carre Saison touristique du Kazakhstan

Plus Astana (altitude 350 m)

Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Aou Sept Oct Nov Dec

focusTempérature - Air (moyenne mensuelle des maximales et minimales)

-13° -11° -5° 20° 26° 29° 26° 20° 10° -3° -9°
-21° -21° -11° -3° 13° 15° 12° -2° -11° -18°

focusEnsoleillement (nombre d'H/J)

4 5 6 8 10 11 11 9 8 4,5 3,5 3

focusPluviométrie (mm/nombre de jours)

17/5 14/4 14/3 20/5 35/6 35/7 50/7 40/6 25/4 30/7 20/6 17/5

carre Voyage à Astana au Kazakhstan - Réservez maintenant !

  SNCF

  Eurostar

  Thalys

  Ferry

  Séjours

  Croisières

  Hôtels

  Locations

  Campings

  Comparateur

titre Présentation du Kazakhstan

Armoiries du Kazakhstan

Le Kazakhstan est un pays d’Asie centrale, donnant sur la mer Caspienne et sur la mer d’Aral. Le relief du Kazakhstan est essentiellement constitué de hautes terres couvertes de steppe et de montagnes (les monts de l’Oural, les montagnes de l’Altaï et du Tian shan occidental). Plus des deux tiers du territoire sont des zones désertiques et semi-désertiques. À l’exception des grands fleuves, la plupart des cours d’eau restent secs une grande partie de l’année. Sa superficie est de 2 717 300 km², la langue officielle le kazakh et la monnaie le tengué.

carre Vidéos voyages du Kazakhstan - VIDEOZONE

Kazakhstan et Ouzbékistan

WEBTV Kazakhstan et Ouzbékistan

On continu à suivre Michèle et Gilbert Thonnet, au coeur du Kazakhstan et de l'Ouzbékistan !

fr  Publiée le 22-07-2010 par Mathieu Muller

 arrow 8 min 33 sec - Vue 1747 fois

Like  6 personnes ont aimé ce contenu - Like  0 n'ont pas aimé ce contenu

Plus de vidéos voyage au Kazakhstan

carre DVD, CD, livres et guides touristiques du Kazakhstan

dvd Destination Monde : Ouzbékistan, Kazakhstan, Kirghizistan


Trois républiques d'Asie centrale sur l'ancienne. Studio : L.C.J. EditionsStudio : L.C.J. Editions route de la soie. Des montagnes, des plateaux, des steppes où flotte encore le souvenir des armées d'Alexandre le Grand et de Genghis Khan. Au Kazakhstan, la fauconnerie reste un art et chaque week-end les citadins viennent se ressourcer à Chemgan lors de grandes cavalcades. Sur les hauts plateaux vivent sous la yourte les derniers vrais nomades comme les Amirbayov. Ces montagnes, entre le Kazakhstan et le Kirghizistan, font aujourd'hui parties d'une réserve naturelle. Eigul Osmanov en connaît toutes les légendes, celles de ses peintures rupestres, ou du lac d'Issy-Kul et de sa cité engloutie. Les habitants sont en majorité musulmans. Un héritage des marchands arabes qui édifièrent de splendides mosquées à Samarcande ou Bukara, et encouragèrent l'apparition d'un artisanat d'art. Céramistes, tisserands, forgerons ou luthiers travaillent toujours à la manière traditionnelle en dépit des bouleversements politiques de la fin du XXème siècle. A Alma-Ata, Irena a même rangé les soviets au musée... tout du moins leurs voitures.

Livre La yourte et la mesure du monde : Avec les nomades au Kazakhstan


Otinchi, berger kazakh, se souvient de la première rencontre avec l'auteur après l'indépendance de son pays : " Tu es venue en premier, et après toi le capitalisme la troisième fois que tu es venue, tous les moutons avaient été mangés n. Entre monographie et témoignage, cet ouvrage livre au lecteur l'écho des dernières transhumances dans le sud-est du Kazakhstan. La vie dans la yourte, hutte mobile de feutre et de bois, s'articule autour de deux axes horizontaux, aîné / cadet, masculin / féminin, et d'un axe vertical, celui de l'arbre des mondes où les deux ouvertures de l'habitation, le chanirak au sommet du toit et la porte, sont considérées comme des voies d'accès aux au-delà du monde des humains. C'est cette organisation spatiale qui fonde la société traditionnelle kazakhe et qui permet à chacun d'y trouver sa place. En donnant la mesure du monde, la yourte est un opérateur de sens. Dans les steppes et les montagnes environnantes, la vie quotidienne est rude, parfois dangereuse ; elle perpétue le respect des équilibres entre les mondes, entre les personnes, et favorise la circulation de la belle parole, celle-là même qui intervient dans les échanges avec les Dieux, les habitants des autres mondes et les djinns. Génération-charnière puisqu'elle a connu la période soviétique, la chute du Mur et la nouvelle République, ces fils et filles des steppes et des montagnes ont dû accepter de quitter la yourte pour assurer un avenir à leurs enfants. A partir d'une ethnographie de la vie dans la yourte, l'auteur présente un monde nomade à jamais disparu et interroge, pour finir, les transformations du modèle social kazakh coutumier désormais entré en modernité. Anne-Marie Vuillemenot est professeur à l'Université Catholique de Louvain, membre du Laboratoire d'Anthropologie prospective (LAAP) et membre du Centre interdisciplinaire d'études de l'Islam dans le monde contemporain (CISMOC) de l'UCL. Elle est également kinésithérapeute et ostéopathe. Ses recherches en anthropolog

Médiastore Plus de guides touristiques, cartes, CD, DVD et livres,... dans la Médiathèque

focusCette page a été mise à jour le 18/07/2016

carre ECONOMIE

 Généralités

Le Kazakhstan est l’une des républiques d’Asie centrale les plus modernes. Le pays est doté d’un potentiel économique, reposant sur les hydrocarbures, avec les gisements de pétrole et de gaz naturel découverts en bordure de la mer Caspienne, qui le situe juste derrière la Russie et l’Ukraine. Fondée autrefois presque exclusivement sur l’agriculture, l’économie kazakhe a connu une industrialisation rapide au cours de la période soviétique. Son potentiel pétrolier lui permet d’afficher une croissance de 10 % en moyenne à compter du début des années 2000.

 Agriculture

Les principales ressources agricoles sont les produits des élevages bovin et ovin (laine, viande, produits laitiers), le riz, le coton et le blé. Ce secteur a connu un important développement durant les années 1950 et 1960, grâce à la mécanisation et à la construction de vastes réseaux d’irrigation.

 Mines et industries

L’exploitation minière représente le principal secteur industriel. Le Kazakhstan recèle des ressources minérales aussi abondantes que variées : métaux rares, argent, uranium, cuivre, chrome (2e producteur mondial avec 3,3 millions de tonnes), plomb, zinc, phosphates, charbon, phosphore, nickel, fer, étain, magnésium. De très importants gisements de pétrole (gisement de Kashagan) et de gaz naturel ont été découverts en bordure de la mer Caspienne. La plupart des industries kazakhes sont liées à l’extraction et au traitement des ressources minières du pays. Les principales activités industrielles sont la cimenterie, la sidérurgie, la métallurgie du fer et du cuivre, la chimie (engrais, matières plastiques, caoutchouc synthétique), le textile, la construction mécanique et l’agroalimentaire (viande, produits laitiers). Le centre spatial de Baïkonour se situe au Kazakhstan.

 Tertiaire et commerce extérieur

Le Kazakhstan est de plus en plus intégré aux échanges internationaux, son économie ayant été largement libéralisée et privatisée. Les investissements étrangers concernent principalement les secteurs pétrolier et gazier. Les principaux partenaires commerciaux sont les pays de la CEI, mais le Kazakhstan cherche aussi à développer ses échanges avec les États-Unis, la Chine et les pays européens. Le pays a créé sa propre monnaie, le tengué (divisible en 100 tiyin), en 1993. En janvier 1994, une zone de libre-échange a été créée entre l’Ouzbékistan, le Kazakhstan et le Kirghizistan.

carre HISTOIRE

Ancienne république de l’URSS, le Kazakhstan est indépendant depuis 1991. Le pays est membre de la Communauté des États indépendants (CEI). Il proclame sa souveraineté en octobre 1990. Une loi introduisant le multipartisme est votée en janvier 1990 et le Soviet suprême est dissous en août 1991. Élu président par le Parlement en 1990, puis confirmé à ce poste au suffrage universel avec 95 % des suffrages le 1er décembre 1991, Noursoultan Nazarbaïev engage son pays sur la voie de l’indépendance, votée le 21 décembre 1991. Il met en place une équipe gouvernementale resserrée et s’engage avec pragmatisme dans une transition douce vers l’économie de marché, la recherche de la stabilité, à l’intérieur comme à l’extérieur, constituant la priorité pour les dirigeants du pays. La liberté de parole et de réunion est accordée à tous à l’exception des extrémistes nationalistes russes et kazakhs. Toutes les activités susceptibles de fomenter des troubles ethniques sont interdites. Des relations étroites sont maintenues avec la Russie dans les domaines économiques, militaires et politiques. En mars 1994, les deux pays signent un accord octroyant à la Russie le contrôle du cosmodrome de Baïkonour, situé à proximité de la mer d’Aral, pour une durée de vingt ans au prix de 115 millions de dollars par an. Depuis l’indépendance, plus aucun essai nucléaire n’a été effectué. Selon les termes du traité de 1992, le Kazakhstan devait détruire toutes ses armes nucléaires ou les transférer sous contrôle russe dans les sept années à venir. En décembre 1993, le Kazakhstan ratifie le traité de non-prolifération nucléaire.

carre CAPITALE et villes principales

Le taux de population urbaine était encore limité. Almaty (ancienne capitale) est la plus grande ville du pays. Les autres grandes villes sont Karaganda, Chymkent, Semeï, Pavlodar, Öskemen et Astana (ex-Aqmola). Astana, capitale du Kazakhstan depuis 1997, située au coeur d'une région agricole dans le nord du pays et donnant sur la rivière Ichim. Important nœud ferroviaire, Astana compte parmi ses principales productions les machines agricoles, les produits chimiques et les denrées alimentaires. On y extrait du charbon et du cuivre. Ancienne forteresse fondée en 1824 sous le nom d’Akmolinsk, la ville devient un centre administratif en 1868. Elle prend le nom de Tselinograd (« ville vierge » en russe) en 1961 en référence au programme de mise en culture des terres vierges du nord du pays lancé par Nikita Khrouchtchev. La ville prend le nom d’Aqmola en 1992, à la suite de l’indépendance du Kazakhstan. En 1994, décision est prise de transférer la capitale du Kazakhstan d’Almaty à Aqmola. Ce transfert s’achève en décembre 1997 et, en mai 1998, la ville est rebaptisée du nom d’Astana.

carre  Kazakhstan en bref - Fiche d'information géopolitique

carre Faits et chiffres clés du Kazakhstan

focusIndice de Développement Humain (IDH Max = 1): 0,794 (moyen) - Rang: 73ème

plus

focusIndice du Bonheur (HPI idéal = 83,5): 38,5 - Rang: 91ème/178

  plus

bulletAnnonceur

focusCette page a été mise à jour le 18/07/2016



Comparateur vols et voyages

PROMOS FLASH